Maladie de Crohn

la maladie de Crohn est une pathologie inflammatoire du système digestif dont les causes exactes sont complexes et à ce jours encore mal expliquées. Si la maladie peut se déclarer à tous les ages de la vie, elle apparaît plus fréquemment chez le jeune adulte ( entre les ages de 20 et 30 ans). La maladie de Crohn se manifeste par des épisodes de diarrhée aiguë entrecoupés de périodes de rémission pouvant durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Des complications peuvent affecter l'ensemble de l'organisme, notamment au niveau des articulations, de la peau et des yeux. Il n'existe pas, à ce jour, de traitement curatif définitif contre la maladie. Toutefois, des traitements permettent d'espacer les périodes de crise et d'abaisser le niveau des symptômes ressentis.

Sommaire

Cette page présente un tableau simplifié des causes, des symptômes, du diagnostic et des traitements possibles de la maladie de Crohn. Pour accéder à des articles plus détaillés :

  1. Causes
  2. Symptômes
  3. Diagnostic
  4. Traitement

Causes

Les mécanismes exacts de l'apparition de la maladie de Crohn sont à la fois génétiques et environnementaux1.

Les progrès dans la compréhension du facteur génétique dans la maladie de crohn ont été considérables ces dernières années. On dénombre à ce jour près d'une trentaines de gènes impliqués dans l'apparition de la maladie de crohn. Chacun d'entre eux, sans pouvoir à lui seul provoquer la maladie, augmente la probabilité d'être touché. L'analyse génétique est aujourd'hui une procédure essentiel dans l'établissement du diagnostic de la maladie2.

Des épisodes d'infection à certaines souches de bactéries pourraient être un facteur déclenchant 3.

Les femmes fumeuses montrent un risque deux fois supérieur à celui des femmes non-fumeuses d'être touchées par la maladie4. La prise d'une contraception orale pourrait aussi jouer un rôle et accroître le risque de récidive4.

Article complet, voir : causes

Symptômes

Les principaux symptômes de la maladie de Crohn sont d'ordre digestif. La maladie survient par crises, principalement caractérisées par des épisodes de diarrhées sévères. Les patients peuvent ressentir des douleurs abdominales et et des nausées. La présence de sang dans les selles peut être rencontrée chez certains patients bien qu'il ne s'agisse pas d'un signe typique de la maladie. Comme la plupart des maladies inflammatoires, la maladie de Crohn est une maladie dite «systémique » : elle peut ainsi se manifester en dehors du tractus digestif et provoquer l'apparition de douleurs articulaires ( douleurs arthritiques) notamment au niveau du dos ( la maladie de Crohn est fréquemment associé à l’apparition de spondilarthrite). Dans certains cas la maladie va provoquer l'apparition d'ulcération au niveau de la peau.

Article complet, voir : Symptômes

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Crohn est particulièrement difficile à poser. Il existe en effet de nombreux signes communs avec d'autres maladies inflammatoires ( notamment avec la colite ulcéreuse). L'examen de référence demeure la coloscopie, qui permet l'examen visuel direct de la paroi du colon. Le praticien va réchercher d'éventuelles lésion au niveau de la paroi intestinale. Pour l'observation de la paroi de l'intestin grêle, une capsule de petite taille muni d'une micro caméra est ingérées et permet la prise de clichés tout au long de son passage dans le tractus digestif.

Des examens complémentaires seront pratiqués en cas de suspicion de la maladie : des analyses sanguines pour établir le niveau de certains marqueurs inflammatoires, et un test génétique afin de vérifier une possible prédisposition.

Article complet, voir : Diagnostic

Prévention

Il n'existe pas à ce jour de règles de prévention dont l'efficacité serait établie avec certitude. Le facteur alimentaire, s'il a souvent été évalué, n'a pas montré de rôle décisif dans l'apparition de la maladie. La consommation de tabac, et la prise de contraceptifs oraux ont été mis en évidence comme possibles facteurs de risques 4.

Article complet, voir : Prévention

Traitements

Il n'existe aucun médicament curatif contre la maladie de crohn. La prise en charge médicale doit donc être la plus globale possible et comprendre une correction du mode de vie, ainsi qu'un traitement chronique de l'inflammation.

Le processus inflammatoire est induit par certains types de leucocytes (globules blancs). Il est donc possible, en réduisant le nombre des leucocytes en circulation, de limiter cette réponse inflammatoire et ses conséquences. Certains médicaments utilisés en chimiothérapie sont ainsi prescrits à faible dose chez les patients atteints de la maladie de crohn et utilisés comme immunomodulateurs.

Parmi les solutions «non-conventionnelles », une préparation à base d'absinthe est celle qui a donné les meilleurs résultats au cours d'un essais cliniques.

Article complet, voir : Traitements



Sources

  1. Immunology of Crohn's disease Ann. N. Y. Acad. Sci. 2006
  2. Role of genetics in the diagnosis and prognosis of Crohn's disease World J Gastroenterol. 2011
  3. Oral contraceptive use and cigarette smoking in Crohn's disease. Dig Dis Sci. 1993
  4. Oral contraceptive use and smoking are risk factors for relapse in Crohn's disease. The Canadian Mesalamine for Remission of Crohn's Disease Study Group. Gastroenterology. 1998


Sites medsource.fr
rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr